48 heures pour comprendre comment devenir riche


Indépendance financière, Lectures conseillées / mercredi, juin 20th, 2018

Crois-le ou non, mais en 48 heures, la lecture de ce livre a transformé ma vision des finances personnelles, de l’investissement, tout ce que j’avais appris jusque là, et comment j’ai pu faire fausse route pendant tant d’années.

Clique sur l’image pour en savoir plus et l’acheter sur Amazon.

Une histoire d’apprentissage

Ce n’est pas à l’école qu’on apprend les bases de l’argent, c’est l’entourage qui s’en charge le plus souvent.

Pour moi, c’est mon père qui m’a appris les bases de la comptabilité et de l’épargne, mais paradoxalement, il n’en tirait pas beaucoup profit.

Je l’ai vu beaucoup travaillé mais sans vraiment s’enrichir, avec le souci constant et primaire de subvenir aux besoins de sa famille.

Nous avons toujours eu un toit sur la tête, des habits et de quoi manger, mais les fins de mois se faisaient toujours sentir.

Mon père nous a toujours poussé à faire des études, à aller le plus loin possible, dans l’espoir qu’un bon diplôme ramènerait un bon salaire.

Dans un secteur comme l’informatique, en forte croissance et en manque de personnel qualifié, ça semblait le bon plan.

La vie adulte et le cercle vicieux

Seulement voilà, dans la réalité, en France, ce qu’on ne dit pas assez c’est qu’à l’embauche il y a une grille salariale, en fonction de ton expérience et de ta formation, c’est tant !

Et pour avoir plus, bosser deux fois plus pour espérer une augmentation, ou quitter son job pour un autre en négociant un saut salarial, reprendre ses études pour mettre plus de chances de son côté… J’ai un peu fait tout ça.

Et finalement, on rentre dans une routine, on gagne sa vie en travaillant, on paye des impôts, des factures, on rembourse parfois des crédits.

On apprend à épargner pour préparer le futur, gérer les coups durs de la vie.

Mais pour maintenir ce système, et à moins de gagner du jour au lendemain au loto, pas d’autre choix que de continuer à travailler. Un vrai cercle vicieux !

Comme tu le sais, mon aspiration (et sans doute la tienne, si tu lis mes articles) c’est de vivre de mes rentes. Sortir de ce cercle vicieux qui peut durer jusqu’à la retraite et même au-delà.

C’est ainsi que j’ai eu connaissance du livre de Robert Kiyosaki, une référence contemporaine pour beaucoup de rentiers.

Père riche, père pauvre

Quand il était petit, Robert a reçu l’éducation financière de deux personnes: son père et le père d’un ami. Il considère l’un comme son père riche, et l’autre son père pauvre.

Tous les deux lui ont transmis à leur manière des valeurs, des visions diverses sur la richesse et surtout des conseils pratiques.

Il s’est fortement inspiré de ces apprentissages et a beaucoup expérimenté diverses manières pour devenir riche : l’immobilier, la bourse, l’entrepreneuriat.

Aujourd’hui, grâce à ces expériences, Robert est à la tête d’un important patrimoine, issu d’une théorie qu’il enseigne aujourd’hui et diffuse à travers le monde.

C’est cette théorie qui lui permet aujourd’hui d’être indépendant financièrement, et elle semble à la portée de tous.

S’approprier cette théorie est au prix d’une vraie révolution de l’esprit, une remise en cause de tout ce qu’on nous transmet (ou pas) comme base d’intelligence financière.

Alors Robert a créé un jeu, Cashflow, qui aide à en maitriser les concepts et comprendre les attitudes à adopter.

Améliorer son intelligence financière pour sortir du cercle vicieux

Le cercle vicieux que je décrivais plus haut, c’est ce qu’il appelle la « rat race » (la course de rats)… l’expression, peu flatteuse, a au moins le mérite d’être explicite.
Nous sommes tous engagés, sans vraiment s’en rendre compte, dans cette course et il n’est pas évident d’en sortir sans se poser de bonnes questions. Par la suite, rien ne se fera sans passer à l’ACTION.

Avec ce livre, tu apprendras ce qu’est l’intelligence financière : l’argent doit travailler pour toi, et non l’inverse.

Grâce au jeu Cashflow accessible gratuitement en ligne, tu pourras mieux saisir les bases de la comptabilité (les revenus, les dépenses, les actifs, les passifs) pour dégager de quoi investir.

Avec tes investissements, cela t’amènera à créer petit à petit des sources de revenus (cashflow) et construire ton indépendance financière.

Je l’ai lu en un weekend et j’ai compris que jusqu’à présent, je savais épargner mais que pour gagner plus, il faut investir, et préférablement dans des actifs ! Je reviendrai dans un prochain article sur ce qu’est un actif.

Prendre des risques, même mesurés, peut être payant sur le long terme.

Ce bouquin m’a vraiment surpris par la simplicité du propos, des exemples concrets. On peut se projeter en le remettant dans notre contexte.

Clique sur l’image pour en savoir plus et l’acheter sur Amazon.