#CoachingExpress Elise, une maman en quête d’un meilleur crédit immobilier


Finances personnelles, Indépendance financière / mercredi, avril 24th, 2019

boy child childhood happiness

Aujourd’hui, je te partage un cas concret d’une personne que j’accompagne pour améliorer ses finances personnelles, se lancer dans l’investissement. 
L’histoire que je vais te raconter aujourd’hui prouve qu’on peut toujours challenger son crédit immobilier pour se dégager des marges de manoeuvre.

Je te présente Elise*, une amie d’amie, qui veut optimiser ses finances.

Lucie est une maman bien occupée avec son fils Gaston. Elle adore cuisiner des petits plats et dans ses temps libres, chanter dans une chorale et dessiner.
Depuis peu, elle s’intéresse à la reprise en main de son budget. Il y a quelques années, elle a acheté un appartement, et fait des travaux de rénovation au fur et à mesure. Elle ambitionne aussi d’investir, mais ce n’est pas sa priorité.
Si elle pouvait mettre de côté, ce serait pour s’assurer de l’avenir de Gaston, avoir de quoi subvenir à ses besoins dans le présent et lui préparer son avenir. Elle a aussi une appétence pour le financement participatif, particulièrement pour l’investissement responsable. C’est d’ailleurs en discutant avec elle, que m’est venue l’idée de cet article sur « éthique et investissement ».

Problème : son crédit immobilier est son plus gros poste de dépenses, cela lui laisse peu de possibilités d’épargner.

Elle a déjà fait le tri dans ses dépenses, il n’y a pas moyen de faire mieux. Et, faute d’épargne, elle n’a pas de quoi faire un remboursement anticipé pour réduire les mensualités.

Un plan d’action sur mesure

Voilà ce que j’ai proposé à Elise : renégocier son crédit. En effet, la différence de taux entre celui qu’elle avait pour son prêt, et ce qui se faisait au moment de ces réflexions, était supérieur de 0,7 points. Pour être exacte, elle avait une différence de 1,5 points entre les 2 taux.

Ca peut paraître incongru comme démarche, mais en l’occurrence, Elise n’avait absolument rien à perdre à essayer.
Après être passé par un courtier, la bonne nouvelle est arrivée. Tout en conservant des mensualités soutenables, Elise a pu raccourcir son crédit de 5 ans ! De quoi envisager l’avenir avec sérénité, avec cette échéance raccourcie.

A retenir

Il est primordial de se concentrer sur ses propres axes d’amélioration, cela apporte plus de valeur que de vouloir suivre absolument la tendance. 
Ce premier pas réussi dans la reprise en mains de ses finances, je n’ai aucun doute sur la capacité d’Elise à réussir ses futurs projets d’amélioration financière et les investissements qu’elle saura mener à bien, en phase avec ses convictions.

Se faire accompagner d’un expert, tel qu’un courtier, si on ne sait pas comment faire, ni qu’on ait le temps de le faire soi-même, ça peut porter ses fruits 🙂

Ce témoignage t’a plu ? Tu as des questions ? Je suis disponible sur Facebook et Instagram pour tout complément 🙂

*Le prénom a été modifié. 

Photo de Pixabay sur Pexels.com