Conjuguer Bourse et Immobilier avec les foncières cotées

architecture buildings business city

A la croisée des chemins entre immobilier et Bourse, la foncière cotée est une solution de pierre-papier qui peut facilement intégrer ton portefeuille d’actifs.
Les avantages, les inconvénients ? On fait le tour de la question avec cet article, suis le guide !

Attention : les performances passées ne préjugent pas des performances présentes et futures. Je ne fais pas de conseil ici, je ne suis pas conseillère en patrimoine. Je raconte sur ce blog mon retour d’expérience sans que cela soit une incitation à l’investissement sur des instruments financiers. J’en appelle à ton libre arbitre sur l’utilisation des informations que je te fournis sur le blog en général, et cet article en particulier.

Qu’est-ce qu’une foncière cotée ? 

C’est une société qui gère des actifs immobiliers physiques, ses revenus dépendent donc des loyers et potentielles plus-values. Elle est cotée en Bourse par le biais d’actions.
On peut retrouver ce type de société derrière l’acronyme SIIC pour Société d’Investissement Immobilier Coté. C’est également un statut juridique et fiscal qui leur permet d’être exonérée d’impôt sur les bénéfices.
En contrepartie, les SIIC doivent reverser à minima 95% de leurs bénéfices en dividendes et 70% de leurs plus values.  Cela explique des taux des dividendes élevés entre 6% et 10% selon le titre et le contexte.
Le terme SIIC est utilisé uniquement en France. Leur équivalent à l’international, c’est le Real Estate Investment ou REIT.

Il existe différents types de biens immobiliers gérés par ces sociétés :

  • Centres Commerciaux chez Klepierre, Unibal Rodamco Westfield, Carmila…
  • Bureaux chez Gecina, Foncière Lyonnaise…
  • Hébergements (hôtels, établissements de santé) chez Covivio, xxx
  • Hybrides chez Altarea, Icade…

Comment acheter/vendre des SIIC ?

Du fait du statut fiscal des SIIC, elles ne sont plus éligibles au PEA depuis 2011. Pas d’autre choix que de les placer en compte-titre, ou en assurance-vie si l’assureur le propose. Pour comprendre les avantages et inconvénients de ces supports, je t’en parle dans cet article.
Pour le reste, s’agissant d’un titre coté en Bourse, la valeur dépendra des transactions. Pour acheter / vendre une SIIC, on prêtera attention aux frais de courtage.
Les SIIC sont également disponibles dans des trackers (Lyxor PMEH) ou des fonds thématiques (Allianz Foncier, …).

Différences avec les SCPI

En étant cotée, la SIIC utilise le capital collecté pour investir dans les biens immobiliers.
La SCPI fait de même mais ses investisseurs sont des associés, co-propriétaires, alors que l’investisseur en SIIC est un actionnaire.
La part de SCPI est réevaluée annuellement en fonction de l’émetteur, des résultats obtenus. Le prix est donc moins sujet à la volatilité intrinsèque d’un titre coté en Bourse. 
On peut investir en SCPI avec un emprunt immobilier, lorsqu’on investit en direct. Impossible d’en bénéficier lors d’un investissement boursier comme en SIIC.

Il est plus simple de revendre une SIIC qu’une SCPI, un ordre de vente auprès du courtier et c’est fini ! Au contraire, la SCPI est un placement à long terme, ne serait-ce que pour rentabiliser les (lourds) frais d’entrée et de sortie.

Alternatives en coté

Tu t’intéresses à l’immobilier et tu veux absolument investir dans le cadre du PEA ? Jette un oeil sur :

  • les constructeurs immobiliers tels que  Bouygues, Vinci, Kaufman & Broad
  • les gestionnaires d’établissements de santé: Orpea, Korian et j’en passe
  • les trackers spécialisés : seul le tracker PMEH semble éligible au PEA

Vais-je investir en SIIC ?

En théorie, les SIIC auraient tout pour me plaire :

  • des dividendes assurés par nature
  • une thématique porteuse telle que l’immobilier, et un vrai axe de diversification en la matière
  • la liquidité malgré la volatilité
  • les faibles coûts d’acquisition

Cependant, l’impossibilité de les avoir en PEA, ainsi que ma sur-exposition à l’immobilier (en direct et via les SCPI, ou les fonds euros boostés à l’immobilier) m’incitent plutôt à éviter cet investissement. 

J’espère que cet article t’a plu. Retrouve-moi sur Facebook et Instagram pour d’autres contenus.

Photo de Burst sur Pexels.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.