Bilan à mi-chemin de 2019 : quoi de neuf ?


Indépendance financière, Investissements / mercredi, juillet 31st, 2019

drawing feedback logos critique

Depuis le bilan des 1 an, beaucoup de choses se sont produites. J’ambitionne toujours de vivre de revenus passifs d’ici mes 45 ans. J’aime bien l’idée de faire le point, régulièrement, j’avais envie de partager avec toi mes progrès et mes loupés.
On y va ?

Attention : les performances passées ne préjugent pas des performances présentes et futures. Je ne fais pas de conseil ici, je ne suis pas conseillère en patrimoine. Je raconte sur ce blog mon retour d’expérience sans que cela soit une incitation à l’investissement sur des instruments financiers. J’en appelle à ton libre arbitre sur l’utilisation des informations que je te fournis sur le blog en général, et cet article en particulier.

Tout d’abord, revoyons ensemble les objectifs que je me suis fixée cette année :

  • Je double la mise : 1200€ annuels (soit 100€ par mois) portés par le long terme sans risque (ou si peu !) et les actions. Pour cela, continuer à épargner mensuellement et à investir : 42% en long terme sans risque; 14% en pierre-papier; 44% en actions

Les premiers chiffres de plus value à ma disposition montrent une bonne tendance.
La bonne surprise vient de mon investissement en actionnariat salarié, avec une belle plus-value supérieure à 20%. Quand je vous dis qu’il faut vous intéresser à l’épargne salariale 🙂
La mauvaise surprise c’est la hauteur des frais de SCPI en Assurance-vie (frais de souscription essentiellement), qui coûtent 10% de l’investissement. Il faudra attendre 3 ans minimum pour les absorber.
Pour le moment, je n’arrive pas encore à bien jauger la performance des SCPI, il va falloir attendre la fin de l’année !

  • Diversification du PEA : investir sur 1 voire 2 trackers et nouveaux titres en direct, toujours en suivant ma stratégie des dividendes. Je voudrai arriver à 8 lignes d’ici la fin de l’année.

A date, toujours 1 tracker et 5 lignes en titres vifs, plus 1 ligne en non coté.
On est en pleine période de vacances, et malgré l’actualité forte (résultats du 1er semestre voire trimestriels, politique des taux directeurs, guerres commerciales entre pays), je ne vois pas de grosse fluctuation.
Au moment où j’écris cet article, mon portefeuille oscille entre -1% et -2%, avec des performances par ligne variant entre -10% et +11%.  J’ai toujours une décision à prendre sur l’une des lignes, en n’oubliant pas ma stratégie orientée dividendes.
Pour le moment, je travaille mon compte espèces pour pouvoir acheter si de bonnes opportunités se présentent : renforcer une ligne pour améliorer le Prix de Revient Unique, créer une nouvelle ligne.
Je garde mon objectif d’investir dans un deuxième tracker, et d’arriver à 8 lignes d’ici la fin de l’année.

  • Guetter les opportunités en actions non cotées

Outre mon réinvestissement dans le fonds d’actionnariat salarié de mon employeur avec une partie de mon intéressement, je continue de regarder les opportunités en financement participatif.
J’ai joint une collecte en cours sur un service de mobilité en faveur des personnes handicapées. Un sujet qui me concerne particulièrement, pour ceux qui me connaissent dans la vie réelle 🙂
Je n’exclue pas un autre investissement d’ici la fin d’année, si les étoiles sont alignées ! Et le cas échéant, pas de souci, je ferai comme d’habitude des dons à des associations.

En somme, un portefeuille d’actifs qui croit doucement mais sûrement, je continue d’apprendre par la pratique.

Et à part ça ?

Concernant la gestion de mon patrimoine, je l’ai revu dernièrement en prenant en compte ce qui a été remboursé du crédit de ma résidence principale. Cette part désormais inclue dans mon patrimoine, j’en ai conclu que je me surexposais à l’immobilier avec l’achat de parts de SCPI. Alors oui, certes, acheter de la pierre-papier c’est de la diversification, c’est un actif rémunérateur, mais je pense qu’il serait plus sage de me concentrer sur l’investissement en placements financiers, histoire d’avoir un équilibre.

Ce qui me fait aussi réfléchir sur la tendance actuelle de l’investissement massif dans l’immobilier. Dans une démarche patrimoniale, ça me semble très risqué de mettre tout dans l’immobilier et de ne faire que ça.  Je lis / j’entends rarement ce message parmi les influenceurs, c’est dommage.

C’est dans cette démarche d’investissement intensifié en Bourse que j’ai pu tester et faire une revue de la formation en bourse LTD. Depuis lors, je teste de nouvelles stratégies sur le prix d’achat. A suivre…

Ah ! Au fait…

Je ne parle toujours pas de crypto-monnaies mais 🙂 Après une envolée du bitcoin suite au lancement du projet Libra, suivie d’une chute toute aussi vertigineuse, au moment où j’écris cet article, mon portefeuille vaut 70€. C’est 10€ de mieux que lors du dernier bilan mais ce n’est toujours pas ça… !

Voilà, j’espère que cet article t’a plu. Retrouve-moi sur Facebook et Instagram pour d’autres contenus.

Photo de Roman Pohorecki sur Pexels.com